Cinéma

SPIDER-MAN CHEZ MARVEL : Le rêve devient réalité

L’homme-araignée retrouvera enfin ses collègues super-héros grâce à un accord passé entre Sony et Marvel.

the-amazing-spider-man-2 site cover

« Jour de joie, jour de victoire, Marvel étend sa main d’en-haut, le retire des grandes eaux, il le saisit et le déliiiiiiivre ! » Désolé pour ce chant chrétien de très mauvais goût, mais je pense que la nouvelle a néanmoins susciter chez les fans de nombreuses mains orientées vers le ciel, en guise de gratitude divine. En effet, Sony Pictures, qui détient les droits du tant-aimé Spider-Man, a annoncé officiellement que le super-héros pourrait rejoindre le Marvel Cinematic Universe de Disney. Autrement dit, le tisseur de toiles retrouve enfin la place qui lui revient de droit au sein des Avengers. « Alléluia ! » diront certains, même si d’autres déclareront d’un air blasé que cela était inévitable. Il est vrai que depuis le hack récent de Sony, de nombreuses informations ont filtré sur un accord entre les deux firmes, tout particulièrement depuis l’annonce par Marvel de la mise en chantier de Captain America : Civil War, adaptation d’un cycle de comics dans lequel Spidey a une place prépondérante. De plus, le studio semble affirmer lui-même l’échec commercial et artistique (mais surtout artistique !) de The Amazing Spider-Man 1 et 2, navets à but purement mercantile qui ont fini d’entacher le héros, et d’agacer les fans, qui ont dès lors exprimé leur mépris face à ces productions qui n’ont permis à Sony que de conserver les droits du personnage. Il était temps pour eux de lâcher la poule aux œufs d’or…

spider-man-will-join-the-avengers-and-it-could-happen-in-this-film

Cependant, la major continuera d’avoir les droits sur Spider-Man, et donc, de produire et de distribuer les longs-métrages le concernant (du moins pour ses aventures solo). Ainsi, si le héros devrait faire sa première apparition dans le MCU grâce au nouveau Captain America, il aura également droit à un stand-alone movie pour mieux rejoindre ses copains, prévu pour le 28 juillet 2017. Au vu de la nouvelle direction artistique désirée par les deux studios (ce qui inclut qu’Andrew Garfield ne devrait pas reprendre le rôle), il semblerait que l’Araignée doive subir un nouveau reboot, seulement cinq ans après The Amazing Spider-Man et quinze ans après le premier volet de la saga originelle de Sam Raimi. Le planning si bien préparé de la phase 3 de Marvel s’en trouve par ailleurs complètement chamboulé, faisant que Thor : Ragnarok, Black Panther et Captain Marvel sont repoussés. Bien entendu, la nouvelle ravit le plus grand nombre (l’auteur de cet article en premier lieu) mais elle comporte tout de même son lot d’inquiétudes et de problèmes. Tout d’abord, ce besoin de revenir encore une fois sur les origines de Spidey révèle la difficulté des producteurs à gérer leur(s) univers si riche(s) et pourtant si fragile(s). Les batailles de licences donnent plus l’impression que les droits se battent, plus que les personnages eux-mêmes. Ensuite, ce rachat par Marvel appuie son hégémonie sur le monde des super-héros, et donc sur celui des blockbusters, dont ils constituent une part à l’importance croissante. La concurrence a de plus en plus de mal à lutter, tout en essayant de copier ce modèle de construction narrative exemplaire, quitte à laisser la créativité au placard et à uniformiser des œuvres tout public qui commencent à se répéter. Les Amazing Spider-Man et le ratage de Sony pour créer un univers étendu solide (projet d’ailleurs en suspens) en est un bon exemple. Mais ne soyons pas trop pessimistes. Marvel a prouvé par le passé sa capacité à allier enjeux économiques à ambitions artistiques. Après tout, la firme a désormais les cartes en main…

N'hésite pas à me laisser un commentaire !


Comments

Ta dose de ciné quotidienne !

Les nouveaux YouTubeurs à regarder !

L’INFAUX CINÉ, LA VRAIE !

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top