Critique Film

MA VIE DE COURGETTE : Petit joyau animé ★★★★★

Claude Barras réalise un film d’animation pour grands spectateurs, ailment à la technique irréprochable.

Attention, what is ed certains films d’animation ne visent pas les petits enfants. Ma vie de courgette est de ceux-là. Le propos risque effectivement d’être incompréhensible pour les plus jeunes. Il poussera ensuite les parents à expliquer certains termes propres à l’adolescence. Ce magnifique moyen métrage s’adresse donc avant tout aux grands enfants (10 ans) et aux adultes.

Courgette, page de son vrai nom Icare, tue par accident sa mère maltraitante. Sans père dans sa vie, il est confié à un foyer accueillant d’autres enfants, tous âgés d’une dizaine d’années, ayant déjà subi les rudes aléas de la vie. C’est donc le quotidien de ce jeune garçon que l’on suit dans Ma vie de courgette, entre conflits, rencontres et attachements.

ma-vie-de-courgette

Adapté du roman Autobiographie d’une courgette (Gilles Paris, 2002), le film aborde des thèmes propres à l’adolescence mais nous confronte également à ces jeunes personnes victimes de traumatismes (maltraitance, abus, abandon, etc…). Au-delà de l’animation, le scénario touche et interpelle. Il sera propice au débat dans les familles, atteindra probablement les enfants plus directement que n’importe quel spot de prévention contre les violences qu’ils peuvent subir.

Les sentiments sont là, à demi-mots exprimés, à travers des expressions faciales infimes et pourtant d’une incroyable précision. Car le travail réalisé en stop motion * est l’un des plus remarquables de ces dernières années. Le suisse Claude Barras et son équipe concurrencent les studios Aardman, pourtant très aguerris avec la série Shaun le Mouton. A raisons de 10 secondes produites par jour, les techniciens ont ici entremêlé les textures (bois, carton, pâte à modeler, laine…) pour faire de Ma vie de courgette un objet d’art digne des plus belles sculptures. Le film adopte un parti pris esthétique unique, avec des personnages à grosse tête, aux bras trop longs, qui renforcent leur air parfois misérable et tous leurs mouvements. La fluidité des gestes est exemplaire et on oublie vite les films surnumérisés aux dessins aseptisés et aux scénarios convenus. Ma vie de courgette est une œuvre esthétique forte, qui aborde de complexes notions tout en démontrant que l’animation n’est pas réservée aux plus jeunes.

La Cinéphile Eclectique (Carnets Critiques)

*Technique qui consiste à réaliser un film d’animation image par image : on prend une photographie, on bouge la marionnette, on reprend une photo, etc… Mises bout à bout, les photographies animent le film.

Réalisé par Claude Barras, avec les voix de  Michel Vuillermoz, Gaspard Schlatter, Sixtine Murat…

Sortie le 19 octobre 2016.

N'hésite pas à me laisser un commentaire !


MA VIE DE COURGETTE : Petit joyau animé ★★★★★

Ta dose de ciné quotidienne !

Les nouveaux YouTubeurs à regarder !

L’INFAUX CINÉ, LA VRAIE !

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top