Critique Film

LIFE – ORIGINE INCONNUE : La colère de Calvin ★★★★☆

Une étonnante réussite qui brille moins par son originalité que son efficacité.

Curieuse sortie que celle de Life – Origine Inconnue, troche qui s’était signalé il y a quelques mois par une bande-annonce judicieusement elliptique. Hormis son casting prestigieux, adiposity le film semblait vouloir se voiler d’un épais mystère, site sans parvenir toutefois à masquer d’évidentes influences, avec en ligne de mire les incontournables Alien, le huitième passager de Ridley Scott et Gravity d’Alfonso Cuarón. A l’arrivée, Life – Origine Inconnue assume bel et bien ses illustres références, au point de tomber parfois dans l’hommage éhonté, mais trouve sa propre intégrité au gré d’un crescendo horrifique absolument impitoyable. Tout commence avec une équipe de six astronautes, qui récupèrent à bord de leur vaisseau un échantillon issu de la planète Mars. Très vite, ils assistent à la naissance d’une entité extraterrestre exceptionnelle, douée d’une faculté d’adaptation sidérante. Quand la créature réussit à s’échapper de sa zone de confinement, l’équipe d’astronautes se retrouve à devoir rivaliser d’intelligence pour rester en vie.

Vous l’aurez compris, le petit guide du survival spatial est respecté à la lettre. La menace, d’abord inoffensive, qui fait l’objet d’expériences contrôlées et émerveillées, dégénère à vitesse grand V et s’en prend un à un aux personnages, dépassés par leur propre découverte. La surprise ne vient donc pas d’une quelconque réinvention des codes mais de la radicalité désespérée qui émane de chaque scène et confrontation. En cela, saluons le travail effectué sur le monstre, prénommé Calvin, parfaite machine à tuer, en constante mutation. A l’instar du célèbre xénomorphe, il arbore à mesure que le film progresse une apparence de plus en plus dérangeante, anthropomorphe dans une certaine mesure. Si l’on poussait la réflexion un peu plus loin, on dirait que l’horreur absolue se résume à cela : se reconnaître dans les traits d’un autre qui n’est pas humain. Tout le discours du film repose par ailleurs sur la nécessaire co-existence de la vie et de la destruction. « Il doit nous tuer pour survivre », telle est la sentence irrévocable entendue au détour d’une réplique qui verbalise à elle seule l’ambiguïté sous-jacente de Life – Origine Inconnue, qui vaut de toute évidence bien mieux que sa simple étiquette de série B limitée.

Quand bien même elle pille sans vergogne les motifs stylistiques de grands cinéastes, Cuarón en tête, la mise en scène de Daniel Espinosa est loin d’être anecdotique. Peu de place à la contemplation ici, même les plans-séquence, savamment orchestrés, malmènent notre regard pour mieux l’inquiéter. Quand le rythme des plans s’accélère, autant dire que le sens du découpage impressionne. Bien sûr, le décor du vaisseau, aussi tentaculaire que Calvin, devient le terrain d’un jeu de massacre idéal dès lors que les sas et les coursives servent alternativement d’issues ou de pièges aux astronautes. Le casting, composé d’acteurs renommés, dont Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds et Rebecca Ferguson, révélée dans Mission Impossible : Rogue Nation, contribue à rendre imprévisible la suite des événements. Leur aura de star ne les protège pas du danger, tous sont potentiellement sur la sellette. Une incertitude qui va grandissant jusqu’à un épilogue terrassant, dont on gardera le secret. Alors si Life – Origine Inconnue n’a pas l’étoffe d’un chef-d’oeuvre, il bénéficie néanmoins d’une tension et d’une noirceur peu communes.

Réalisé par Daniel Espinosa, avec Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson, Ryan Reynolds

Sortie le 19 Avril 2017.

N'hésite pas à me laisser un commentaire !


LIFE – ORIGINE INCONNUE : La colère de Calvin ★★★★☆

Ta dose de ciné quotidienne !

Les nouveaux YouTubeurs à regarder !

L’INFAUX CINÉ, LA VRAIE !

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top