Actualité

La soirée des César vue de l’intérieur !

Un grand merci à l’équipe de Canal+ Cinéma pour leur invitation !

Quand j’ai créé Le Cinéphile Anonyme à 17 ans, here impossible d’imaginer qu’un jour je traverserai l’écran de ma télévision pour me retrouver au Théâtre du Châtelet afin d’assister en chair et en os à la 41e Cérémonie des César. Et pourtant, voilà que trois ans plus tard…

Invitation aux César LOW

AVANT PROPOS : J’ai eu l’honneur d’être invité par Canal+ à cette prestigieuse soirée des César et j’ai décidé de la partager avec vous exactement comme je l’ai vécue. Alors, ces César 2016 vus de l’intérieur ça donne quoi ?

la phrase à retenir : Attention, il est bon de rappeler que dire « César du meilleur film » est totalement galvaudé. A présent, il serait plus juste de dire « César du film préféré des membres de l’Académie pour une année ». – Florence Foresti

 

CHAPITRE 1 : L’ENTRÉE

Le rendez-vous est fixé à 18h30. Je sors du métro et me dirige vers les premiers vigiles que je vois. C’est l’entrée des personnalités du cinéma, les vraies, je dois donc faire le tour du pâté de maisons pour rejoindre la file des invités “classiques”. La sécurité renforcée contrôle absolument tout : des sorties de métro à la circulation routière en passant par la fouille des sacs. Je passe devant les photographes qui dans quelques instants crieront aux célébrités de daigner regarder leur objectif pour une fraction de seconde.

L'entrée des César

CHAPITRE 2 : LE VESTIAIRE

Il y a déjà foule à l’intérieur. J’ai l’impression de m’être téléporté à une autre époque en plein milieu d’une soirée mondaine. Tout le monde est chic. Les gens se pressent pour déposer leurs manteaux tandis que Laurent Weil se prépare à recevoir les invités de marque. Un homme me bouscule doucement et s’excuse. C’est Abderrahmane Sissako le réalisateur de Timbuktu, je lui décoche un sourire intimidé. Il y répond par un autre sourire, chaleureux, et puis il disparaît dans la foule.

Le vestiaire des César

CHAPITRE 3 : LE COCKTAIL

À l’étage, les bulles de champagne pétillent et nous mangeons des petits fours. Le cinéma semble bien loin… Et pourtant, j’aperçois Antonythasan Jesuthasan (Dheepan) prêt du buffet. Breaking news : il boit du jus d’ananas ! C’était la petite anecdote à sortir dans une soirée entre cinéphiles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

CHAPITRE 4 : LA TERRASSE

Il fait froid. Tout le monde fume. La vue est superbe. les badauds se pressent en contrebas, les flashs de leur téléphone crépitent. Rod Paradot (La Tête Haute) est là avec ses amis, peut-être un peu stressé par la cérémonie qui va commencer. Une sonnerie retentit, comme celle qu’il y a dans les collèges. Les gens commencent à rentrer. Ça va commencer !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

CHAPITRE 5 : LA 41e CÉRÉMONIE DES CÉSAR

Une cérémonie placée? sous le signe de l’émotion et de l’humour. Félicitations à la parfaite Florence Foresti qui insuffle un vent de fraîcheur à cette soirée : à la fois sérieuse et légère, drôle et poignante. La remise des prix est entrecoupée de petits intermèdes, tantôt musicaux, tantôt rigolos (rime). Au programme : Ludovik, le Palmashow, Bloquées, etc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Voici une vidéo best of des grands moments de la soirée : 

Et je vous ai sélectionné les meilleurs moments de la cérémonie selon moi :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE 6 : L’ESCALIER DES STARS

La cérémonie terminée, je me poste au pied de l’escalier en attendant de voir des visages familiers passer devant mes yeux. Moment surréaliste. J’ai cette impression étrange de briser le 4e mur quand je vois surgir tour à tour Benoît Magimel, Christophe Lambert, Mélanie Thierry, Kristin Scott Thomas, Claude Lelouch, Kheiron, Louis Garrel. Matthias Schoenaerts arrive et saute sur Francois Damiens . Scène improbable parmi tant d’autres. Le monde s’arrête quand Juliette Binoche fait son apparition. Je plonge ma main fébrile dans ma poche de costume à la recherche de mon smartphone. Je prends deux photos, deux chefs d’oeuvre mais seuls des photographes d’art très (très très) contemporain pourront en juger. Je lui dis bonsoir !

juliette binoche cesar 2016

Et pour finir, ma soirée s’achève avec Jacques Audiard : yeux qui se croisent, il ne porte pas ses lunettes fétiches, échange de sourire. Bonne soirée.

 

ÉPILOGUE

Je me dirige à nouveau vers les vestiaires afin d’y retirer mes affaires. En sortant du Théâtre du Châtelet, des hôtesses me donnent une affiche de la cérémonie en souvenir. Je me fais photographier sur le photo call et puis je disparais, happé par la nuit noire du dehors. Cette soirée est passée vite et m’a laissé les mêmes sensations qu’un rêve auquel on ne croit pas lorsque l’on se réveille.

Un rêve de cinéphile accompli : achievement unlocked.

 

RÉCAP’ DES LAURÉATS DE LA 41e CÉRÉMONIE DES CÉSAR :

César de la Meilleure Réalisation :

Arnaud Desplechin pour TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

Jacques Audiard – DHEEPAN (lire notre critique)

Stéphane Brizé – LA LOI DU MARCHÉ

Xavier Giannoli – MARGUERITE

Maïwenn – MON ROI

Deniz Gamze Ergüven – MUSTANG

Emmanuelle Bercot – LA TÊTE HAUTE

César du Meilleur Film :

FATIMA de Philippe Faucon et produit par Yasmina Nini-Faucon & Philippe Faucon

DHEEPAN (lire notre critique) de Jacques Audiard et produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat

LA LOI DU MARCHÉ de Stéphane Brizé et produit par Christophe Rossignon, Philip Boëffard

MARGUERITE de Xavier Giannoli et produit par Olivier Delbosc, Marc Missonnier

MON ROI de Maïwenn et produit par Alain Attal

MUSTANG de Deniz Gamze Ergüven et produit par Charles Gillibert

LA TÊTE HAUTE d’Emmanuelle Bercot et produit par François Kraus, Denis Pineau-Valencienne

TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE d’Arnaud Desplechin et produit par Pascal Caucheteux, Grégoire Sorlat

César du Meilleur Premier Film :

MUSTANG (lire notre critique) de Deniz Gamze Ergüven et produit par Charles Gillibert

L’AFFAIRE SK1 de Frédéric Tellier et produit par Julien Madon, Julien Leclercq

LES COWBOYS de Thomas Bidegain et produit par Alain Attal

NI LE CIEL NI LA TERRE de Clément Cogitore et produit par Jean-Christophe Reymond, Amaury Ovise

NOUS TROIS OU RIEN de Kheiron et produit par Simon Istolainen, Sidonie Dumas

César du Meilleur Film Étranger :

BIRDMAN (lire notre critique) de Alejandro González Iñárritu

LE FILS DE SAUL de László Nemes

JE SUIS MORT MAIS J’AI DES AMIS de Guillaume Malandrin & Stéphane Malandrin

MIA MADRE de Nanni Moretti

TAXI TÉHÉRAN de Jafar Panahi

LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT de Jaco Van Dormael

YOUTH de Paolo Sorrentino

César du Meilleur Film de Court-Métrage :

LA CONTRE-ALLÉE de Cécile Ducrocq et produit par Stéphane Demoustier & Guillaume Dreyfus

LE DERNIER DES CÉFRANS de Pierre-Emmanuel Urcun et produit par Pierre-Emmanuel Urcun, Roy Arida, Vincent Le Port et Louis Tardivier

ESSAIE DE MOURIR JEUNE de Morgan Simon et produit par Jessica Rosselet

GUY MOQUET de Demis Herenger et produit par Naïm Aït-Sidhoum, Julien Perrin, Elsa Minisini et Élisabeth Pawlowski

MON HÉROS de Sylvain Desclous et produit par Florence Borelly

César du Meilleur Film d’Animation :

LE REPAS DOMINICAL (court-métrage) de Céline Devaux et produit par Ron Dyens

et LE PETIT PRINCE (long-métrage) de Mark Osborne et produit par Dimitri Rassam, Aton Soumache, Alexis Vonarb

LA NUIT AMÉRICAINE D’ANGÉLIQUE (court-métrage) de Pierre-Emmanuel Lyet, Joris Clerté et produit par Maryline Charrier

SOUS TES DOIGTS (court-métrage) de Marie-Christine Courtès et produit par Jean-François Le Corre et Marc Faye

TIGRES À LA QUEUE LEU LEU (court-métrage) de Benoît Chieux et produit par Dora Benousilio

ADAMA (long-métrage) de Simon Rouby et produit par Philippe Aigle, Séverine Lathuillière, Azmina Goulamaly et Alain Séraphine

AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ (long-métrage) de Christian Desmares & Franck Ekinci et produit par Marc Jousset & Franck Ekinci

César du Meilleur Film Documentaire :

DEMAIN de Cyril Dion & Mélanie Laurent et produit par Bruno Levy

LE BOUTON DE NACRE de Patricio Guzmán et produit par Renate Sachse

CAVANNA, JUSQU’À L’ULTIME SECONDE, J’ÉCRIRAI de Denis Robert et Nina Robert, produit par Nina Robert, Denis Robert et Bertrand Faivre

L’IMAGE MANQUANTE de Rithy Panh et produit par Catherine Dussart

UNE JEUNESSE ALLEMANDE de Jean-Gabriel Périot et produit par Nicolas Brevière

César de la Meilleure Actrice :

Catherine Frot pour MARGUERITE (lire notre critique)

Loubna Abidar – MUCH LOVED

Emmanuelle Bercot – MON ROI

Cécile de France – LA BELLE SAISON

Catherine Deneuve – LA TÊTE HAUTE

Isabelle Huppert – VALLEY OF LOVE

Soria Zeroual – FATIMA

César du Meilleur Acteur :

Vincent Lindon pour LA LOI DU MARCHÉ

Jean-Pierre Bacri – LA VIE TRÈS PRIVÉE DE MONSIEUR SIM

Vincent Cassel – MON ROI

François Damiens – LES COWBOYS

Gérard Depardieu – VALLEY OF LOVE

Antonythasan Jesuthasan – DHEEPAN (lire notre critique)

Fabrice Luchini – L’HERMINE

César de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle :

Sidse Babett Knudsen pour L’HERMINE (lire notre critique)

Sara Forestier – LA TÊTE HAUTE

Agnès Jaoui – COMME UN AVION

Noémie Lvovsky – LA BELLE SAISON

Karin Viard – 21 NUITS AVEC PATTIE

César du Meilleur Acteur dans un Second Rôle :

Benoît Magimel pour LA TÊTE HAUTE

Michel Fau – MARGUERITE

Louis Garrel – MON ROI

André Marcon – MARGUERITE

Vincent Rottiers – DHEEPAN (lire notre critique)

César du Meilleur Espoir Féminin :

Zita Hanrot pour FATIMA

Camille Cottin – CONNASSE, PRINCESSE DES COEURS

Sara Giraudeau – LES BÊTISES

Diane Rouxel – LA TÊTE HAUTE

Lou Roy-Lecollinet – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César du Meilleur Espoir Masculin :

Rod Paradot pour LA TÊTE HAUTE

Swann Arlaud – LES ANARCHISTES

Quentin Dolmaire – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

Félix Moati – À TROIS ON Y VA

Finnegan Oldfield – LES COWBOYS

César du Meilleur Scénario Original :

Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour pour MUSTANG (lire notre critique)

Noé Debré, Thomas Bidegain, Jacques Audiard – DHEEPAN (lire notre critique)

Xavier Giannoli – MARGUERITE (interview du réalisateur)

Emmanuelle Bercot, Marcia Romano – LA TÊTE HAUTE

Arnaud Desplechin, Julie Peyr – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César de la Meilleure Photo :

Christophe Offenstein pour VALLEY OF LOVE

Eponine Momenceau – DHEEPAN

Glynn Speeckaert – MARGUERITE

David Chizallet – MUSTANG

Irina Lubtchansky – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César du Meilleur Montage :

Mathilde Van de Moortel pour MUSTANG (lire notre critique)

Juliette Welfling – DHEEPAN

Cyril Nakache – MARGUERITE

Simon Jacquet – MON ROI

Laurence Briaud – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César de la Meilleure Adaptation :

Philippe Faucon pour FATIMA

David Oelhoffen, Frédéric Tellier – L’AFFAIRE SK1

Samuel Benchetrit – ASPHALTE

Vincent Garenq, Stéphane Cabel – L’ENQUÊTE

Hélène Zimmer, Benoit Jacquot – JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE

César de la Meilleure Musique Originale :

Warren Ellis pour MUSTANG (lire notre critique)

Raphaël – LES COWBOYS

Ennio Morricone – EN MAI, FAIS CE QU’IL TE PLAÎT

Stephen Warbeck – MON ROI

Grégoire Hetzel – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César du Meilleur Son :

François Musy, Gabriel Hafner pour MARGUERITE (lire notre critique)

Daniel Sobrino, Valérie Deloof, Cyril Holtz – DHEEPAN

Nicolas Provost, Agnès Ravez, Emmanuel Croset – MON ROI

Ibrahim Gök, Damien Guillaume, Olivier Goinard – MUSTANG

Nicolas Cantin, Sylvain Malbrant, Stéphane Thiébaut – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César du Meilleur Costume :

Pierre-Jean Larroque pour MARGUERITE (lire notre critique)

Anaïs Romand – JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE

Selin Sözen – MUSTANG

Catherine Leterrier – L’ODEUR DE LA MANDARINE

Nathalie Raoul – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César du Meilleur Décor :

Martin Kurel pour MARGUERITE (lire notre critique)

Michel Barthélémy – DHEEPAN

Katia Wyszkop – JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE

Jean Rabasse – L’ODEUR DE LA MANDARINE

Toma Baqueni – TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

César d’Honneur pour Michael Douglas

 

Un énorme merci à l’équipe de Canal+ Cinéma pour leur invitation !

N'hésite pas à me laisser un commentaire !


La soirée des César vue de l’intérieur !
Comments

Ta dose de ciné quotidienne !

Les nouveaux YouTubeurs à regarder !

L’INFAUX CINÉ, LA VRAIE !

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top