BO HEBDO par Cinezik

BO HEBDO #12 par Cinezik, les sorties du 25/02/15

Chaque mercredi, treat Cinezik.fr vous offre un bilan des Bandes Originales à écouter dans les films en salle !

dernier loup site cover

BIRDMAN : Antonio Sanchez, célèbre percussionniste de jazz mexicain, signe sa première BO pour son compatriote Alejandro González Iñárritu (qui collaborait auparavant avec Gustavo Santaolalla) avec une partition essentiellement percussive. On y entend aussi des musiques classiques de Gustav Mahler, Maurice Ravel, Sergei Rachmaninov et John Adams.

 

LE DERNIER LOUP : Le compositeur américain James Horner renouvelle sa collaboration avec le réalisateur français Jean-Jacques Annaud après « L’Or noir » (2011), « Enemy at the Gates » (2001) et « The Name of the Rose » (1986) et s’inspire pour ce film situé en Mongolie de la musique Mongole.
Jean-Jacques Annaud : « James Horner est pour moi un compagnon de création exceptionnel : ensemble, nous parlons du sens du film en tombons d’accord à la seconde près »

 

LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE: LA LÉGENDE DU SANCTUAIRE : Le compositeur japonais Yoshihiro Ike retrouve son compatriote Kei’ichi Sato sur son nouveau film d’animation après ASURA (2012).

 

ANNIE : On y entend les chansons écrites par Greg Kurstin et enregitrées pour le film par le casting : Quvenzhané Wallis, Cameron Diaz, Jamie Foxx, Rose Byrne, Bobby Cannavale, Amanda Troya, Eden Duncan Smith, Nicolette Pierini et Zoe Colletti.

 

LA DUCHESSE DE VARSOVIE : Première collaboration entre le compositeur Jacques Davidovici et le réalisateur Joseph Morder qui signe aussi la chanson « J’ai oublié Mes Souvenirs » interprétée par Joel Cartigny. Le minimalisme des décors et des silhouettes contraste avec le souffle de l’Orchestre et le lyrisme de la partition de Jacques Davidovici. Le film devait initialement être une comédie musicale, il en reste musicalement une inspiration, entre gravité et légèreté. L’instrumentation est variée, on entend la partition jouée avec un orchestre, une orgue de barbarie, un accordéon, un piano nostalgique de film muet, un violon tzigane, une valse ou un tango. Un thème circule dans le film sous différentes versions avec une version orchestrale qui ouvre et clôt le film.

 

RED ARMY : Les compositeurs Christophe Beck et Leo Birenberg travaillent pour la première fois avec le réalisateur Gabe Polsky.

 

 

N'hésite pas à me laisser un commentaire !


Comments

Ta dose de ciné quotidienne !

Les nouveaux YouTubeurs à regarder !

L’INFAUX CINÉ, LA VRAIE !

Copyright © 2015 The Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

To Top